Guillaume Mouralis

Historien, Directeur de recherche au CNRS

Guillaume Mouralis est historien et sociologue. Chercheur au CNRS, habilité à diriger des recherches, il est actuellement membre du Centre Marc Bloch de Berlin et chercheur associé à l’Institut des sciences sociales du politique de Nanterre.

Ses travaux portent principalement sur les dispositifs judiciaires de sorties de conflits, au plan national comme international. Après une thèse sur la manière dont la justice (ouest-)allemande a, pendant quarante ans, disséqué et jugé les crimes de la RDA, il s’est ensuite intéressé au procès international des leaders nazis, dans une perspective d’histoire sociale, examinant notamment les liens entre le « moment Nuremberg » et la question raciale étatsunienne. Ses recherches actuelles portent sur les appropriations militantes du droit international depuis le XIXe siècle. Il mène dans cette optique une enquête approfondie sur les commissions d’enquête « citoyennes » et les tribunaux « d’opinion » créés des années 1920 aux années 1960.

Il a notamment publié Le moment Nuremberg. Le procès international, les lawyers et la question raciale (Presses de Sciences Po, 2019); Une épuration allemande. La RDA en procès. 1949-2004 (Fayard, 2008); Dealing with Wars and Dictatorships. Legal Concepts and Categories in Action (co-dir. avec L. Israël, Asser Press / Springer, 2014); « The Nuremberg Trials. New Perspectives on the Professions », dossier paru dans Comparativ (co-dir. avec M.-B. Vincent, vol. 26, n°4, 2017); ainsi que de nombreux articles en français, allemand et anglais.

 

Ses publications sur AOC

22 juin 2020