Isabel Violante

Professeure de littérature, Maîtresse de Conférences en Études Italiennes à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Isabel Violante est Maîtresse de Conférences en Études Italiennes à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et membre du Centre de la Méditerranée Moderne et Contemporaine (Université de Nice Sophia-Antipolis).

Ses travaux portent sur les avant-gardes artistiques du XXe siècle dans l’espace méditerranéen : elle a étudié et traduit les écrits d’artistes tels que Carlo Carrà et Ardengo Soffici, et réédité la revue Les Soirées de Paris (1913-1914) de Guillaume Apollinaire. Elle est également traductrice de poésie italienne (de Michel-Ange à Sanguineti) et portugaise (de Camoens à Sophia de Mello Andersen).

 

Dernier ouvrage paru :

Roch Grey, Photographies verbales (Écrits sur l’art et les artistes Apollinaire, Modigliani, Rousseau, Van Gogh), Éditions le Minotaure, 2016.

Ses publications sur AOC

mardi 05 .11

Critique

La fabuleuse capitale de la douleur – à propos de Borgo Vecchio de Giosuè Calaciura

par Isabel Violante

Arpenter la violence de la capitale sicilienne du désespoir ; peindre ses métamorphoses et mettre en scène ses protagonistes, à la manière de Caravage, pour en composer autant de portraits ; faire surgir, au milieu des râles et de la misère, quelques éclats de grâce ; voici le chemin que trace pour nous Giosuè Calaciura dans Borgo vecchio. Et l’ancien journaliste passé à la littérature l’affirme : «Tutto è vero».