Jean Naudin

Psychiatre et docteur en philosophie, Chef de Service à l’Assistance-Publique / Hôpitaux de Marseille

Jean Naudin est professeur de psychiatrie à Marseille, docteur en philosophie, chef de service à l’Hôpital Sainte-Marguerite, chercheur au CNRS, membre de l’Évolution psychiatrique.

Il enseigne la psychiatrie, la psychopathologie et la philosophie à la Faculté de médecine de Marseille (Aix-Marseille-Université).

Il fut élève du professeur Arthur Tatossian à Marseille, psychiatre et phénoménologue, lui-même continuateur en France avec les professeurs Pierre Fedida et Henri Maldiney des travaux de Ludwig Binswanger dans le domaine de l’analyse existentielle. L’analyse existentielle et la psychiatrie phénoménologique forment un courant quelque peu littéraire, philosophique, anthropologique et critique de la psychiatrie. Cette méthode a inspiré aussi bien la psychothérapie institutionnelle que Michel Foucault, ou bien encore l’antipsychiatrie de Ronald Laing et de Franco Basaglia, ou la psychothérapie existentielle de Irvin Yalom.

Jean Naudin a notamment publié :
Phénoménologie et psychiatrie. Les voix et la chose, PUM, Toulouse, 1997
La Schizophrénie, avec le professeur Bernard Granger, Cavalier Bleu, collection « Idées Reçues », 2006, 2013, 2019.

Ses publications sur AOC

vendredi 24.07.20

Opinion

Revenir au monde à l’heure de l’époché sanitaire

par

Le dimanche quinze mars deux-mille-vingt à zéro heure, les plus visibles et les plus résistantes de nos conduites sociales, celles du travail au dehors et celles du divertissement, celles des gestes amicaux, bises, poignées de main, rassemblements et coups à boire, ont été suspendues par notre président. Nous entrions dans une inédite époché sanitaire.