Jean-Yves Potel

Politiste et historien

Jean-Yves Potel est politiste et historien, titulaire d’un doctorat en science politique avec habilitation à diriger des recherches. Ses recherches portent principalement sur l’Europe centrale. Il a notamment publié Scènes de grèves en Pologne (Stock, 1981 et Noir sur blanc, 2006), Les 100 portes de l’Europe centrale (L’Atelier, 1998), La fin de l’innocence : la Pologne face à son passé passif (Autrement, 2009), Les Disparitions d’Anna Langfus (Noir sur blanc, 2014) et L’Europe nue (Circé, à paraître). Jean-Yves Potel a longtemps enseigné à l’Institut d’études européennes (Université Paris 8 Vincennes/Saint-Denis) et a par ailleurs travaillé comme conseiller culturel à l’ambassade de France en Pologne (2001-2005) et comme correspondant du Mémorial de la Shoah pour la Pologne (2006-2016). Il est membre des comités de rédaction des revues En attendant Nadeau et Mémoire en jeu.

Ses publications sur AOC

lundi 11 octobre