Joan Retallak

Poétesse, Essayiste, professeure de sciences humaines.

Joan Retallack, née le 13 octobre 1941, est une poétesse, critique, biographe et chercheuse multidisciplinaire américaine. Elle vit et enseigne à Annandale-on-Hudson, dans l’État de New York. Elle est titulaire d’une chaire de sciences humaines au Bard College. Elle a été active dans des groupes artistiques, pacifistes et de défense des droits civiques. Elle est l’autrice de nombreux recueils de poésie, parmi lesquels How To Do Things With Words (Sun & Moon Press, 1998), et a remporté différents prix, dont le Columbia Book Award, le Lannan Foundation Poetry Award (1998-99), l’America Award in Belles-Lettres, et une bourse du National Endowment for the Arts. Joan Retallack a aussi fait paraître des études critiques, dont The Poethical Wager (University of California Press, 2004), et une étude sur Gertrude Stein (Gertrude Stein: Selections, University of California Press, 2008).

Jacques Roubaud, qui a traduit « Steinzas en médiation » en 2002, est un poète, romancier, essayiste et professeur de mathématiques français né le 5 décembre 1932. Membre de l’Oulipo, il a développé une œuvre prolifique et s’est notamment intéressée à l’utilisation des mathématiques et de l’informatique pour l’écriture à contraintes. Il a reçu plusieurs prix littéraires : le Grand prix national de la poésie (1990), le Grand prix de littérature Paul Morand de l’Académie française (2008), et, en mai 2021, le prix Goncourt de la poésie pour l’ensemble de son œuvre. Il est notamment l’auteur de d’un cycle romanesque en trois volumes qui commence avec La Belle Hortense (Ramsay, 1985), de Quelque chose noir (Gallimard, 1986), recueil de poèmes publié après la mort de son épouse Alix Cléo Roubaud, d’une grande fresque quasi-autobiographique en six récits dont Le grand incendie de Londres (Seuil, 1989) constitue la première partie, ou encore, en poésie, de Churchill 40 et autres sonnets de voyage (Gallimard, 2004).

Ses publications sur AOC

dimanche 26 septembre