Jón Kalman Stefánsson

Écrivain, Romancier et poète

C’est sa trilogie romanesque composée de Entre ciel et terre, La Tristesse des anges et Le Cœur de l’homme (Gallimard, 2010, 2011, 2013) qui permettent à Jón Kalman Stefánsson (1963) de s’imposer dans le monde entier comme un écrivain de premier plan. Son roman Ásta, publié en 2018 (Grasset), et ses précédents romans, notamment Entre ciel et terre et D’ailleurs les poissons n’ont pas de pieds, sont déjà des classiques. Le dernier a d’ailleurs reçu le Prix Millepages, et a été finaliste pour le Prix Médicis étranger. La version originale de son dernier roman, Lumière d’été, puis vient la pluie, a été publiée en 2005 en Islande, et paraît en français en août 2020 chez Grasset. Signalons aussi Le Berger de l’Avent, paru chez Zulman en 2019.

La poésie de Jón Kalman Stefánsson n’est pas traduite en français.

Lumière d’été, puis vient la pluie est traduit par Éric Boury. Après des études de langues (islandais, suédois, norvégien, anglais) à l’Université de Caen, Éric Boury devient enseignant de lettres et d’anglais en lycée professionnel. En 2013, il démissionne de l’Éducation nationale pour se consacrer entièrement à la traduction. Depuis 2000, il est le traducteur d’une cinquantaine de livres de différents genres littéraires, notamment de Arnaldur Indriðason, Árni Thórarinsson, Einar Már Guðmundsson, Jón Hallur Stefánsson, etc.

Ses publications sur AOC

dimanche 26.07.20

Fiction

Lumière d’été, puis vient la nuit

par

La comédie humaine d’un village perdu dans les fjords est une rapide manière de résumer le prochain roman (Grasset) du célèbre écrivain islandais Jón Kalman Stefánsson. Pourtant ses huit chapitres, traduits par Éric Boury, sont autant de chroniques et l’humanité à laquelle on s’attache est aussi diverse que le village est petit. Diverse, et fantasque. Continuant notre série de littérature étrangère attendue à la rentrée, nous en donnons aujourd’hui le deuxième chapitre : « Les larmes ont la forme d’une barque à rames ». Comment Jónas, frêle et pâle, prit la suite de son père le colosse Hannes et devint à sa manière le policier du village.