Hadrien Laroche

écrivain et philosophe, chercheur à l'INHA

Né à Paris, Hadrien Laroche, philosophe, écrivain, chercheur (ENS, EHESS, INHA), a vécu et travaillé à Tel-Aviv, Vancouver et Dublin. Il est l’auteur de fictions et d’essais : Les Orphelins (Allia, « J’ai Lu », 2005 ; trad. Orphans, Dalkey Archive Press, 2015), Les Hérétiques (Flammarion, 2007), La Restitution (id, 2009), Qui va là ! (Rivages, 2015) ; Le Dernier Genet (Seuil, Fiction & Cie, Champs-Flammarion, 2010 ; trad. The Last GenetA writer in revolt, Arsenal Pulp Press, 2010), Duchamp Déchets : les hommes, les objets, la catastrophe (Ed. du Regard, 2016 ; trad. Duchamp’s signature machine, Duke University Press, 2017).

Ses publications sur AOC

mercredi 30 .05

Critique

Glissant, sur la scène du genre non-humain

par Hadrien Laroche

A la veille d’un grand colloque consacré à son œuvre et au moment où paraît sa biographie signée François Noudelman, retour sur l’auteur du Tout-monde, Édouard Glissant.

vendredi 09 .03

Critique

Tsing, sur la scène du genre non-humain…

par Hadrien Laroche

Le matsutake est le héros d’un livre majeur de l’anthropologue Anna Lowenhaupt Tsing. Le Champignon de la fin du monde fait partie de ces ouvrages qui ne peuvent être compris, mais qui doivent être traversés ; des livres au-delà du savoir, qui parlent d’une réalité sans le savoir, et impliquent donc pour en faire l’épreuve de sortir de ce que l’on sait, de s’aventurer.