Pascal Maillard

Secrétaire national du SNESUP-FSU, Professeur agrégé, Faculté des Lettres, Université de Strasbourg

Né en 1962, Pascal Maillard est professeur agrégé à la Faculté des lettres de l’Université de Strasbourg. Il enseigne la poétique et la littérature française des 19ème, 20ème et 21ème siècles. Il enseigne également depuis une quinzaine d’années la théorie de la littérature et la théorie de la traduction dans le master de Traduction littéraire de l’Itiri. Il anime depuis 2010 plusieurs ateliers de création littéraire à l’université. Membre de l’association EUROBABEL, il a été coordinateur du Prix Jean Arp de littérature francophone de 2007 à 2016 et il a initié en 2012 le Prix Louise Weiss de littérature, dont il coordonne le jury.

Ses recherches portent sur les rapports entre rhétorique, poétique et politique, et sur l’allégorie en particulier. Il est l’auteur d’essais sur Baudelaire, Maupassant, Walter Benjamin, Paul Valéry ainsi que sur de nombreux poètes contemporains (Henri Meschonnic, Bernard Vargaftig, Anise Koltz, Alain Suied, …). Il a été membre fondateur du Groupe de Recherche POLART (Poétique et Politique de l’Art). Il collabore avec des plasticiens et écrit des poèmes, qu’il publie avec parcimonie.

Depuis le grand mouvement de protestation de 2009 contre les réformes néolibérales de l’université, il tente de conduire de front deux engagements : un engagement citoyen d’information et de documentation sur les transformations de l’enseignement supérieur (une centaine de billets et d’articles sur Mediapart et en particulier sur le blog POLARED) et un engagement syndical consacré prioritairement à la défense des personnels de l’Université de Strasbourg. Il a été membre du CA de cette université pendant deux mandats. Il est aujourd’hui représentant des personnels au CHSCT de cette université et membre du secrétariat national du SNESUP-FSU.

Ses publications sur AOC

3 mai 2018