Marie-Anne Dujarier

Sociologue, Professeure à l’Université de Paris, membre du Laboratoire de changement social et politique (LCSP)

Marie-Anne Dujarier est sociologue du travail, professeure à l’Université de Paris (anciennement Paris 7 Diderot) et membre du Laboratoire de changement social et politique (LCSP). Elle est membre du conseil scientifique des Journées internationales de sociologie du travail (JIST), membre du Bureau de sociologie du travail de l’Association internationale des sociologues de langue française (AISLF) de celui de Sociologie clinique de l’Association française de sociologie (AFS). Membre de deux comités de rédaction de revues (SociologieS et Travailler), elle est aussi membre du comité éditorial de la collection « Travail et activité humaine » des éditions Octarès, depuis 2016.

Ses recherches portent sur l’encadrement social de l’activité humaine. Ses enquêtes rendent compte des transformations du travail des prescripteurs, des dispositifs de « management » qu’ils fabriquent et diffusent et de la manière dont les travailleurs et les consommateurs les expérimentent et les transforment. Cette sociologie de l’activité postule que le travail, loin de n’être qu’un « facteur de production » ou une simple exécution, est une activité : un « faire au monde » aux enjeux matériels, sociaux mais aussi existentiels.

Ses livres incluent entre autres L’idéal au travail, publié par les PUF en 2006, Le travail du consommateur, paru en 2008, et Le management désincarné. Enquête sur les nouveaux cadres du travail, publiés aux éditions La Découverte. Elle a codirigé, avec Anne Gillet et Pierre Lénel, l’ouvrage collectif L’activité en théories – Regards croisés sur le travail (Tome II), publié aux éditions Octarès en 2021 et a fait publier la même année aux PUF Troubles dans le travail. Sociologie d’une catégorie de pensée.

Ses publications sur AOC

mardi 31 août