Matias Faldbakken

L’artiste et écrivain Matias Faldbakken est né en en 1973 et vit à Oslo.

Il a étudié à la National Academy of Fine Arts de Bergen et à la Städelschule de Francfort et a représenté la Norvège au Pavillon nordique de la Biennale de Venise en 2005. Ses œuvres ont été présentées à la Wrong Gallery pour la Whitney Bienniale, au Stedelijk Museum d’Amsterdam, au Musée national d’Oslo, à la Biennale de Sydney, au KW Institute for Contemporary Art de Berlin.

En tant qu’écrivain, et sous le pseudonyme d’Abo Rasul, Faldbakken a fait sensation, et compte plusieurs romans à son actif.

Son dernier livre en date, et premier publié en français, Le Serveur, est traduit aux éditions Fayard par Marie-Pierre Fiquet, traductrice du norvégien et notamment de Karl Ove Knausgaard.

Ses publications sur AOC

dimanche 12 .01

Fiction

Le Serveur

par

Au Hills, on ne joue pas au garçon de café. Le restaurant est d’un autre standing pour notre serveur et narrateur. Un monde aussi soigné que le pli des serviettes. Où s’agite la drôle d’humanité que constituent, certes, les habitués, mais aussi le personnel, parmi lesquels l’apparition de la « demoiselle » ne tardera pas à faire souffler un petit vent de changement. L’artiste norvégien Matias Faldbakken est aussi connu comme écrivain, un écrivain plutôt provocateur signant du nom d’Abo Rasul. Le Serveur, publié sous son vrai nom cette fois, est son tout premier ouvrage traduit en France, par Marie-Pierre Fiquet (à paraître chez Fayard). Premières pages inédites.