Monique Selim

Anthropologue, Directrice de recherche émérite à l'Institut de recherche pour le développement (IRD)

Monique Selim est anthropologue, directrice de recherche émérite à l’Institut de recherche pour le développement (IRD), membre de l’axe De la question sociale à la question environnementale, mutations du travail, genre et financiarisation au sein de l’UMR 245 CESSMA (Centre d’Etudes en Sciences Sociales sur les Mondes Africains, Américains et Asiatiques), Université de  Paris. Après des recherches en Inde, au Bangladesh, au Laos, auVietnam et en Ouzbékistan, elle travaille depuis 2005 sur la société civile, les ONG et les mouvements féministes en Chine . Elle a notamment publié : Hommes et femmes dans la production de la société civile à Canton, Chine (L’Harmattan 2013) et  Anthropologie globale du présent (L’Harmattan, 2019).

Membre du Collectif de Rédaction de la Revue Multitudes

Ses publications sur AOC

jeudi 13.02.20

Opinion

Leçons virales de Chine

par

L’épidémie du coronavirus, qui a depuis janvier déjà touché 50 000 personnes officiellement, fait plus d’un millier de morts en Chine, et déclenché une alerte mondiale lancée par l’OMS, a de quoi inquiéter. La responsabilité du Parti-État chinois dans la propagation de la pandémie, par sa politique absurde de rétention d’information et sa répression zélée des « lanceurs d’alerte », démontre finalement l’extrême vulnérabilité du gouvernement de Xi JinPing, qu’un virus suffit à faire vaciller.