Philippe Bataille

Sociologue, Directeur d'études à l'EHESS, membre du Centre d’éthique clinique de l’hôpital Cochin

Philippe Bataille, sociologue, est directeur d’études à l’EHESS. En lien avec des travaux sur le racisme, la violence, l’antisémitisme, avec Michel Wieviorka, La France Raciste, Seuil, 1992 ;  Violence en France, 1999, Seuil ; La tentation antisémite, 2005, Seuil. Il mène une recherche sur les discriminations indirectes à l’embauche avec la Confédération française démocratique du travail (CFDT) il publie Le racisme au travail, postface Nicole Notat, La Découverte, 1997.

Philippe Bataille s’est ensuite intéressé aux  droits des malades face à la maladie grave et en fin de vie, Un cancer et la vie, Balland, 2003,  A la vie, à la mort, euthanasie le grand malentendu, Autrement, 2015 ; avec Sandrine Bretonnière, Vivre et vaincre le cancer. Les malades et leurs proches témoignent, préface Axel Kahn, Autrement, 2016 ; avec Norbert Amsellem, Le cancer : un regard sociologique. Biomédicalisation et parcours de soins, La Découverte, 2018 ; Laisser partir, euthanasie l’exception, Ed Maison des sciences de l’Homme, 2019.

Directeur du Centre d’analyse et d’intervention sociologiques (CADIS) de 2009 à 2015, il est actuellement membre de l’Institut interdisciplinaire d’anthropologie du contemporain (IIAC) à l’EHESS. Membre du Comité Ethique et Cancer et du Comité d’éthique clinique de l’hôpital Cochin.

Ses publications sur AOC

jeudi 20 mai