Sandra Lucbert

écrivain

Sandra Lucbert est écrivaine. Normalienne, agrégée de lettres modernes, elle a publié deux romans qui interrogent les rapports sociaux contemporains. Mobiles (Flammarion, 2013) peint le portrait de jeunes actifs précarisés mais incapables de saisir ou de contrecarrer l’ordre social dans lequel ils entrent. La Toile (Gallimard, 2017) réarme le roman épistolaire pour interroger les effets relationnels et politiques des technologies numériques. Son roman en cours porte sur l’organisation néolibérale du travail et les processus de subjectivation sur lesquels elle s’appuie. « Quarantaine agile » est l’un des textes d’un recueil entendant faire surgir une lecture politique de la dette.

Ses publications sur AOC

dimanche 15 .04

Fiction

Quarantaine agile

par Sandra Lucbert

La rencontre récente entre le président Macron et une infirmière du CHU de Rouen était en fait une collision : celle d’une logique comptable appuyée sur l’argument de la dette et d’une réalité du « mal de chien » des soignants qui se lèvent « tous les jours à cinq heures du matin » pour tenter de soigner avec moins. Pour AOC, l’écrivaine Sandra Lucbert imagine une autre rencontre, fictive celle-là, entre les protagonistes de la réforme de l’hôpital : soignants, patients, et gouvernants.