Svetislav Basara

Ecrivain

Né à Bajina Bašta en Yougoslavie (aujourd’hui Serbie) en 1953, Svestislav Basara est une figure importante de la littérature de l’Europe de l’Est. Il signe une œuvre noire, décapante, que ce soit sous la forme de nouvelles, de romans, d’essais, de chroniques dans la presse (Danas).

En 2006, il reçoit en Serbie le prix NIN du meilleur roman, pour Grandeur et décadence de la maladie de Parkinson, qui sera publié en 2021 aux Éditions Noir sur Blanc/Notabilia.

Ont notamment paru en France Histoires en disparition, traduit par Alain Cappon, aux Éditions Gaïa, en 2001, et Le Cœur de la Terre, traduit par Gojko Lukić, aux Éditions Noir sur Blanc/Notabilia, en 2017.

Gojko Lukić, né en ex-Yougoslavie, a une formation d’artiste plasticien. Il est traducteur et conseiller littéraire dans le domaine serbo-croate. Il a traduit en français une quarantaine d’ouvrages d’auteurs serbes, parmi lesquels, et outre Svetislav Basara, ceux de David Albahari et Goran Petrović.

Ses publications sur AOC

17 novembre 2019