C Critique

Art

Endless, nameless – un regard contemporain sur l’art brut

Critique d'art

L’art brut, c’est une sorte de ville labyrinthique et mystérieuse. On sait qu’on va y découvrir des merveilles à chaque coin de rue sans pouvoir la connaître en entier. Car cette pratique artistique se définit par son indéfinition, par une multiplicité de styles, de médiums et d’approches. Ce dont témoignent aujourd’hui encore certaines expositions comme « Le Fétichiste » à la Galerie Christian Berst Art Brut, ou bien l’ouvrage de Lucienne Peiry, Écrits d’art brut, qui rassemble des lettres d’artistes bruts pour donner à lire l’inventivité d’un langage fondamentalement transgressif.

publicité

Se plonger dans l’art brut s’apparente à la découverte d’une ville labyrinthique et mystérieuse. On sait qu’on va découvrir des merveilles à chaque coin de rue sans pouvoir la connaître en entier. Je retourne souvent vers ce continent de la création en connaisseur relatif, sans en être spécialiste. Les multiples pistes qui s’ouvrent à nous dévoilent les méandres de cette création « en méconnaissance de l’art », comme la définit Jean Dubuffet, et qui pose d’abord une question d’appellation. En effet, si le terme « art brut » apparaît sous ...

Léo Guy-Denarcy

Critique d'art