Jacques Rancière

Philosophe, Professeur émérite à l'Université Paris VIII

Né en 1940 à Alger, Jacques Rancière est professeur émérite de l’université Paris VIII.

Derniers ouvrages parus : Les bords de la fictionLa Méthode de la scèneLes Temps modernes. Art, temps, politique

Ses publications sur AOC

jeudi 14.01.21

Opinion

Les fous et les sages – réflexions sur la fin de la présidence Trump

par

Après l’assaut du Capitole, on peut s’étonner de voir les partisans de Trump s’acharner à nier les faits au point de sombrer dans une violence fanatique. Certains les voient comme des esprits crédules trompés par des fake news. Mais comment croire encore à cette fable quand on vit dans un monde où surabondent l’information et les commentaires qui « décryptent » l’information ? En fait, si l’on refuse l’évidence, ce n’est pas parce qu’on est bête, c’est pour montrer qu’on est intelligent. Signe d’une perversion inscrite dans la structure même de notre raison.

mardi 08.01.19

Opinion

Les vertus de l’inexplicable – à propos des « gilets jaunes »

par

Les révoltes n’ont pas de raisons. En revanche, elles ont une logique. Et celle-ci consiste précisément à briser les cadres au sein desquels sont normalement perçues les raisons de l’ordre et du désordre et les personnes aptes à en juger. Ces cadres, ce sont d’abord des usages de l’espace et du temps. Significativement ces « apolitiques » dont on a souligné l’extrême diversité idéologique ont repris la forme d’action des jeunesses indignées du mouvement des places, une forme que les étudiants en révolte avaient eux-mêmes empruntée aux ouvriers en grève : l’occupation.