Santé

Anne-Marie Moulin : « Au regard de l’histoire, le déconfinement n’a pas de modèle »

Journaliste

Depuis quelques jours s’esquissent les contours du plan de déconfinement. Médecin et spécialiste de l’histoire des épidémies, Anne-Marie Moulin observe avec attention ce moment inédit. L’histoire ne garde en effet pas trace d’un événement similaire, le déconfinement ne peut donc s’appuyer sur aucun modèle dans le passé. Malgré les tentatives de préparation, cette période semble devoir être autant soumise à l’improvisation que celle du confinement qui l’a immédiatement précédée.

publicité

Anne-Marie Moulin a mené de front une carrière de médecin spécialisée en médecine tropicale et d’historienne des sciences. Aujourd’hui directrice de recherche émérite au CNRS, cette ancienne membre du Haut Comité de santé publique est une observatrice attentive de la pandémie de Covid-19. C’est aussi une spécialiste de l’histoire des épidémies et de l’immunologie, elle a notamment dirigé L’Aventure de la vaccination (Fayard) et publié Le Médecin du Prince. Voyage à travers les cultures (Odile Jacob). La nouvelle phase qui s’ouvre dans la gestion de l’épidémie, avec l’annonce du déconfinement, est tout à fait inédite, et malgré ses recherches Anne-Marie Moulin n’a trouvé aucun précédent, bien que la quarantaine soit un moyen utilisé depuis très longtemps pour se prémunir de la contagion. Ce silence de l’histoire est en soit une information, il nous amène à interroger les modèles sur lesquels on peut se fonder, mais aussi le rôle joué aujourd’hui par les pouvoirs publics et la science, l’équilibre entre le gouvernement et le Conseil scientifique. L’incertitude qui domine n’empêche pas de dresser des perspectives en ce qui concerne la vie avec le Covid-19, que ce soit en matière de traitement, de vaccin ou d’avenir de la santé publique. RB

Lors de son discours mardi devant l’Assemblée nationale, le Premier ministre Édouard Philippe a rappelé que la fin du confinement ne signifiait pas la fin de l’épidémie, et qu’il nous faudrait apprendre à vire avec le Covid-19. Le déconfinement se construit autour du triptyque « protéger, tester, isoler ». Comment avez-vous reçu ces annonces ?
J’aurais souhaité dans un premier temps que la logique du confinement ait été la même que celle du déconfinement présenté cette semaine par Édouard Philippe : plus souple et plus adaptée. Ceci étant dit, il faut bien maintenant observer la nouvelle période qui s’annonce, à la lumière de la façon dont s’est passé le confinement, avec ses absolus et ses contraintes. Les mots importan


Raphaël Bourgois

Journaliste, Rédacteur en Chef d'AOC

Rayonnages

Santé