O Opinion

Gilets et Maillot jaunes : un tour de la France

Journaliste

C’est assurément la couleur de l’année. Tendance de l’hiver dans la version gilet, le jaune attire de nouveau tous les regards depuis le départ du Tour de France. La grand-messe de l’été hexagonal fête même le centenaire du maillot jaune ! L’opportunité d’une paix des braves dans la guerre des ronds-points.

Savez-vous quel cauchemar ont en commun Emmanuel Macron et les coureurs du Tour de France ? Les ronds-points ! Pour le Président de la République, ils symbolisent la faction, l’insurrection voire le spectre de sa démission depuis la levée du mouvement des Gilets jaunes, en novembre dernier. Pour le peloton, ils matérialisent la menace d’un plongeon voire de l’abandon, les ronds-points représentant l’un des dangers majeurs du tracé, puisqu’il s’agit de les contourner en rangs serrés et à grande vitesse au risque de passer par-dessus le guidon et de voir le macadam râper ses ambitions.

Il n’aura échappé à personne – et surtout pas aux Gilets jaunes ! – que la France est une terre de ronds-points. En 2013, un article publié dans Le Parisien sous la plume de Sylvie Bommel affirmait même que l’Hexagone en détenait le record du monde avec plus de 30 000 unités, 500 supplémentaires étant aménagés chaque année pour un coût compris entre 200 000 et 1 million d’euros. Attention ! pour ce prix-là, vous n’avez pas l’ornementation, dont la facture peut aller de 10 000 euros pour trois pots de fleurs à 500 000 euros pour une sculpture d...

Nicolas Guillon

Journaliste