O Opinion

Santé

Pénuries de médicaments : la planification sanitaire que nous voulons

Co-fondatrice de l'Observatoire de la transparence dans les politiques du médicament, Co-fondateur de l'Observatoire de la Transparence dans les politiques du médicament

La France est l’un des premiers pays du monde pour le secteur pharmaceutique, notamment grâce aux investissements publics dans la recherche et le développement. Comment comprendre alors qu’elle ait été aussi durement frappée par les pénuries, au moment de répondre à l’épidémie de Covid-19 ? Sans doute d’abord parce que la chaîne de production est essentiellement gérée par des acteurs privés, qui possèdent les brevets, prônent la délocalisation, et paient des dividendes à leurs actionnaires. Ces incohérences devraient être combattues, par une reprise en main par l’État de la production de médicaments.

« Toute la question, maintenant, est celle de la durabilité de la prise de conscience et de la volonté à faire autrement. »
Cynthia Fleury, Répétition générale, 19 mars 2020

 

Au cours de la première vague du Covid-19, des pénuries et tensions ont touché les médicaments essentiels en réanimation, soins palliatifs, anesthésie, gériatrie, EHPAD, mais aussi dans des pharmacies de ville. Le problème de fond n’est pas réglé, il peut se poser de façon accrue avec une nouvelle vague et s’étend parfois à des produits utilisés dans la prise en charge de base des personnes hospitalisées. Car ce phénomène est loin d’être conjoncturel.

Certes, l’explosion mondiale de...

Pauline Londeix

Co-fondatrice de l'Observatoire de la transparence dans les politiques du médicament

Jérôme Martin

Co-fondateur de l'Observatoire de la Transparence dans les politiques du médicament