Table

Dans la bibliothèque d’Achille Mbembe

Le théoricien de la politique Achille Mbembe se prête, depuis Johannesburg, au jeu de l’île déserte et nous révèle quels sont les dix livres qu’il emporterait avec lui en pareille situation de confinement extrême. Une pile de pavés et de frêles volumes qui mêle histoire, psychanalyse, féminisme, géographie et littérature que ce grand penseur du continent africain commente avec passion et rigueur.

Miroir de l'Afrique, Michel Leiris
Le Principe de la chimère, une anthropologie de la mémoire, Carlos Severi
Caliban et la Sorcière, Silvia Federici
Paul, l'apôtre qui "respirait le crime", Jean-Michel Hirt
La Propriété de la terre, Sarah Vanuxem
La Mémoire et les rythmes, André Leroi-Gourhan
L'invention de la Terre, Franco Farinelli
La Terre, le feu, l'eau et le vent, Edouard Glissant

Miroir de l’Afrique

Michel Leiris

Michel Leiris accepte de participer à la mission ethnographique Dakar-Djibouti entre mai 1931 et février 1933. Le voyage n'est-il pas une « expérience poétique » ? Miroir de l’Afrique est un recueil posthume illustré, dans une édition de Jean Jamin, comprenant ses principaux écrits d'ethnologie africaine.
Gallimard, 1996 – 34,50€

Le Principe de la chimère : une anthropologie de la mémoire

Carlo Severi

Ornement, peinture corporelle, masque ou le pictogramme : la "mémoire des peuples " sans écriture " n'ont rien de labile. Ces formes sont les témoins visuels d'une série d'opérations mentales condensées en images efficaces, intenses et fragmentaires à la fois. L'étude de ces traditions iconographiques et orales concerne l'histoire des arts autant que l'ensemble des sciences sociales.
Rue d’Ulm Musée du quai Branly, 2007 – 34,50€

Le Sexe du capitalisme

Roswitha Scholz

Les essais de Roswitha Scholz rassemblés dans ce volume, sous-titré « “Masculinité” et “féminité” comme piliers du patriarcat producteur de marchandises », mènent une discussion critique de divers courants féministes. Elle permet à l'auteure allemande d'analyser l'essence de la modernité comme totalité sociale brisée, où les deux pôles de la « valeur dissociative » reproduisent le rapport patriarcal.
Traduit de l’allemand par Sandrine Aumercier, Stéphane Besson, Heike Heinzmann, Clément Homs, Salima Naït Ahmed et Johannes Vogele
Crise et Critique, 2019 (2000) – 18€

Caliban et la Sorcière

Silvia Federici

Silvia Federici revisite ce moment particulier de l'histoire qu'est la transition entre le féodalisme et le capitalisme, en y introduisant la perspective particulière de l'histoire des femmes : leur esclavage et leur anéantissement n'étaient pas des processus fortuits, mais des nécessités de l'accumulation de richesse. L'auteure partage ici son regard d'historienne et de féministe sur les mécanismes du capitalisme.
Traduit de l’anglais par le collectif Senonevero
Entremonde, 2017 (2004) – 24€

Paul, l’apôtre qui «respirait le crime». Pulsions et résurrection

Jean-Michel Hirt

La violence de Paul n'est pas un vain mot, lui qui, de persécuteur des adeptes de Jésus, deviendra son apôtre autoproclamé, mettant au service de sa nouvelle cause encore plus d'énergie qu'auparavant. Ses Épîtres, qui ont changé la face du monde, sont ici lues à la lumière de la psychanalyse, éclairant sur les capacités du psychisme à subvertir la violence pulsionnelle et à la mettre au service de la construction du vivant.
Actes Sud, 2014 – 12€

Voyager dans l’invisible. Techniques chamaniques de l’imagination

Charles Stépanoff

Ce livre est le fruit d'enquêtes de terrain et reprend l'ample littérature ethnographique décrivant les traditions autochtones du nord de l'Eurasie et de l'Amérique. Malgré le fait que ces civilisations de l'invisible n'ont pas résisté à l'entreprise d'éradication par le pouvoir colonial, l'auteur rend compte, au travers de récits plein de vie, de l'immense contribution à l'imaginaire humain des différentes technologies cognitives des chamanes.
La Découverte, 2019 – 23€

La Propriété de la terre

Sarah Vanuxem

Et si nous arrêtions de concevoir la propriété comme un pouvoir de domination ? En choisissant de concevoir les choses comme des milieux ou demeures, les personnes comme ses habitants, et la propriété comme une faculté d'habiter les choses, plusieurs dispositions du code civil français prennent un tout autre sens, susceptible d'expliquer de nombreuses décisions de justice et d'innovations légales, en particulier en droit de l'environnement.
Wildproject, 2018 – 15€

Le Geste et la Parole, tome 2 : La Mémoire et les Rythmes

André Leroi-Gourhan

Prolongeant Technique et langage, premier volume du Geste et la Parole, dans une perspective sociologique et esthétique, André Leroi-Gourhan continue d'explorer sa vision biologique du phénomène social sous deux aspects, l'un consacré à la mémoire et au geste technique, l'autre au symbolisme des rythmes et des formes. L'art figuratif est le témoin d'une expression abstraite du langage, antécédente puis parallèle à l'écriture.
Albin Michel, 1998 (1965) – 18,50€

L’Invention de la Terre

Franco Farinelli

Franco Farinelli, géographe italien, nous donneà réfléchir sur les représentations cartographiques du monde, tel qu'il nous a été présenté de la Genèse à nos jours. Mais comment appliquer ces préceptes à notre société occidentale moderne faite de réseaux sociaux et d'informations circulant à la vitesse de la lumière ? Voici une nouvelle grille de lecture pour pouvoir nous considérer dans ce nouveau monde immatériel.
Traduit de l’italien par Christophe Carraud
Conférence, 2019 (2007) – 17€