A Analyse

Economie

L’économie sociale et solidaire : protéger le travail pour protéger l’économie ?

Historien

La contribution de l’économie sociale et solidaire (ESS) à la croissance n’est pas simple à mesurer. Pourtant, certains mécanismes plébiscités par l’ESS font que la protection du travail dynamise la production et favorise la croissance. Protéger le travail pour protéger l’économie : serait-ce enfin un exemple valable de « ruissellement » ?

Croissance et économie sociale et solidaire (ESS) sont presque devenues deux termes antinomiques d’un point de vue théorique. Quand les économistes dits « classiques » s’attachent à comprendre les déterminants de la croissance, les théoriciens liés à l’ESS ne semblent pas directement se préoccuper de l’évolution macroéconomique de la production. Les évaluateurs du PIB n’arrangent rien à cette mésentente, puisqu’ils ne prennent pas encore tout à fait en considération le poids de l’ESS dans l’évaluation de la croissance. Pourtant, depuis quelques années, l’INSEE produit bien des chiffres qui permettraient d’estimer, avec toutes les précautions nécessaires à ce sujet, la part de l’ESS dans le PIB. De tels indicateurs de mesure gagneraient à être connus sur le long terme.

Publicité

Les études sur la croissance mettent so...

Olivier Chaïbi

Historien, Formateur à l’ESPE-UPEC