Benjamin Hoffmann

Écrivain, Professeur associé de littérature française à l’université Ohio State

Né en 1985, Benjamin Hoffmann grandit à Bordeaux. Après des études de lettres modernes et de philosophie à la Sorbonne et à l’École normale supérieure, il devient lecteur de français à Amherst College dans le Massachusetts. Tombé amoureux des États-Unis, il s’y installe en 2010.

Docteur de l’université Yale, il est actuellement professeur associé à l’université Ohio State où il enseigne la littérature française du XVIIIe siècle et la création littéraire. Il est également directeur du Centre d’excellence de l’université Ohio State dont le but consiste à promouvoir la culture française et francophone aux États-Unis.

Il est à ce jour l’auteur de huit livres parus en France et aux États-Unis, parmi lesquels Père et fils (Gallimard, 2011) ; American Pandemonium (Gallimard, 2016) ; L’Amérique posthume (Classiques Garnier, 2019) ; Les Paradoxes de la postérité (Minuit, 2019) et L’île de la Sentinelle (Gallimard, 2022). Son œuvre explore des genres variés (roman, récit, nouvelle, essai, étude critique) pour s’interroger sur des thèmes multiples : l’Amérique contemporaine et son passé, réel et fantasmé ; le mensonge et ses conséquences sur les trajectoires individuelles et collectives ; l’écriture du voyage et la représentation de l’altérité ; la capacité de la littérature à répondre à l’impermanence des êtres et des expériences.

Ses publications sur AOC

dimanche 6 mars

Fiction

Mon ami républicain

Par

Bill, 50 ans, arrive de Floride, où sa maison et son travail ont volé avec l'ouragan, et loue une chambre chez le narrateur, un Français à peine séparé de sa femme. Le duo des deux hommes prend place, le covid... lire plus