Didier Georgakakis

Politiste, Professeur de science politique à l’Université Paris I – Panthéon-Sorbonne

Didier Georgakakis est professeur de science politique à l’Université Paris I – Panthéon-Sorbonne et membre du Centre européen de Sociologie et de Science politique (CNRS/P1/EHESS). Membre honoraire de l’Institut Universitaire de France, il est également professeur visitant au Collège d’Europe de Bruges depuis 2007 et titulaire d’une chaire Jean Monnet.

Après avoir porté sur les questions de communication politique et de propagande, ses recherches se sont tournées vers la sociologie politique de l’UE, courant dont il est l’un des animateurs depuis 20 ans. Après de nombreuses recherches sur l’eurocratie, dont un article récent avec F. Lebaron sur l’expérience européenne de Varoufakis, il y a publié en 2019 Au service de l’Europe, Crises et transformations sociopolitiques de la fonction publique européenne aux éditions de la Sorbonne et en accès libre sur Open édition.

Investi dans les associations européennes de sciences sociales, Didier Georgakakis a été l’un des promoteurs des recherches sur la démocratie et les inégalités dans le futur programme cadre de recherche de l’UE.

Ses publications sur AOC

mardi 10 .09

Analyse

Qui va gouverner l’UE (et qu’est-ce que cela pourrait changer) ?

par Didier Georgakakis

La Commission européenne vient de publier la liste des Commissaires, dont elle devrait annoncer très prochainement la répartition des portefeuilles. Une liste qui, dans la continuité des élections de mai dernier, traduit la transformation des équilibres au sein des différentes institutions et annonce surtout certains changements, comme l’apparition d’une sorte de classe politique fédérale qui circule davantage entre les postes de l’UE.