A Analyse

Europe

Qui va gouverner l’UE (et qu’est-ce que cela pourrait changer) ?

Politiste

La Commission européenne vient de publier la liste des Commissaires, dont elle devrait annoncer très prochainement la répartition des portefeuilles. Une liste qui, dans la continuité des élections de mai dernier, traduit la transformation des équilibres au sein des différentes institutions et annonce surtout certains changements, comme l’apparition d’une sorte de classe politique fédérale qui circule davantage entre les postes de l’UE.

Des élections européennes mises en scène sous la forme dramatique de l’alternative entre le chaos ou le sursaut, puis la proposition et l’investiture toutes deux controversées de la nouvelle présidente de la Commission, Ursula Von der Leyen : l’actualité de l’UE a été particulièrement chargée avant l’été. Alors que la liste des commissaires européens vient d’être publiée, et qu’on devrait connaître demain les attributions précises, où en est-on de la formation du « gouvernement de l’UE » et que peut-on en attendre ? Cette question n’est simple qu’en apparence.

publicité

Le « système politique de l’UE » est tout d’abord loin de correspondre à ce que nous connaissons des démocraties représentatives (ce qui ne veut pas dire que la démocratie y est absente) ; conçues comme un lieu de fabrication de politiques communes, les institutions europée...

Didier Georgakakis

Politiste, Professeur de science politique à l’Université Paris I – Panthéon-Sorbonne