Gaëlle Obiégly

Écrivaine

Gaëlle Obiégly est née le 21 août 1971. Elle a grandi en Beauce. En 1993, elle commence à expérimenter la littérature à New York. De retour à Paris, elle apprend, à partir de 1996, le russe aux Langues O’, avec le projet de s’expatrier. Son premier roman s’écrit en marge des cours, particulièrement pendant la traduction de La Mort d’Ivan Illitch de Tolstoï.

Son premier livre est publié en 2000 par les Éditions Gallimard-L’Arpenteur. Huit autres suivront, notamment Le Musée des valeurs sentimentales (2011), Mon prochain (2013) et N’être personne (2017) aux Éditions Verticales.

Elle est pensionnaire de la Villa Médicis en 2014-2015.

On peut déceler dans ses écrits une préoccupation constante pour la désertion, la vie à rebours, le retrait et les stratégies mises en œuvre à cette fin.

Ses publications sur AOC

3 avril 2020
25 février 2018

Fiction

Nouvelle politique

Par

Les convictions politiques sont empreintes d'affect et de violence quand on en discute avec son entourage. Surtout en période de présidentielle. Gaëlle Obiégly livre à AOC une nouvelle « politique ». L'œuvre de... lire plus