Galia Ackerman

Historienne, Chercheuse associée à l'Université de Caen

D’origine russe, Galia Ackerman vit en France depuis 1984.

Docteure en histoire et chercheuse associée à l’Université de Caen, elle est spécialiste de l’Ukraine et de l’idéologie de la Russie post-soviétique.

Elle a été journaliste à RFI et à la revue Politique internationale. Elle est notamment l’auteure, aux éditions Premier Parallèle, de Traverser Tchernobyl (2016), et de Le Régiment Immortel. La guerre sacrée de Poutine (mai 2019).

Ses publications sur AOC

lundi 26.08.19

Opinion

De Tchernobyl à la berce Sosnovski, l’impuissance du messianisme russe

par

Alors que la Russie voudrait compter au rang des superpuissances, son territoire est envahi par une végétation venimeuse – une plante cultivée par des agronomes soviétiques qui pensaient y trouver une alimentation pour le bétail : la berce Sosnovski. Les moyens de combat contre ce fléau sont aussi insuffisants que ceux déployés jadis contre l’atome. C’est ainsi que la nature, malmenée, riposte aux ambitions patriotiques et impérialistes de Poutine visant à masquer le caractère fortement inégalitaire de la société russe. Des ambitions de militarisation du pays et des consciences dont témoignent les grandioses célébrations de la Grande Victoire, et parmi elles les marches du Régiment Immortel.