Thomas Heams

Biologiste, Maître de conférences en génomique fonctionnelle animale à AgroParisTech et chercheur à l'INRA

Thomas Heams est un biologiste. Il est maître de conférences en génomique fonctionnelle animale à AgroParisTech et chercheur à l’INRA.

 

Biologiste moléculaire et cellulaire de formation, il a contribué à documenter l’hétérogénéité et l’imprévisibilité des fonctionnements cellulaires. Ses enseignements et recherches actuels partent d’une réflexion critique sur le concept de vivant-machine, et portent sur les définitions du vivant, l’épistémologie critique des biotechnologies du génome, l’histoire des idées évolutionnistes et les relations homme-animal.

Il a co-dirigé Les Mondes Darwiniens. L’évolution de l’évolution (2009, réédition aux Éditions  Matériologiques 2012), avec Philippe Huneman, Guillaume Lecointre et Marc Silberstein. Il est administrateur des Éditions Matériologiques.

Il a publié un premier roman, Cent seize Chinois et quelques (Seuil, 2010), évoquant l’internement d’une centaine de Chinois dans un camp des Abruzzes de l’Italie fasciste entre 1941 et 1943.

Ses publications sur AOC

jeudi 08 .02

Opinion

Sortir du binarisme bioéthique

par Thomas Heams

Les débats publics en prévision des futures lois de bioéthique ont démarré dans toute la France et passionnent. Mais le point de départ, une certaine résignation face aux évolutions de la biotechnologie, interroge. Peut on en faire la critique sans tomber dans une opposition binaire : ni résigné, ni opposé ?