Laurence Kaufmann

Sociologue, Professeure à l’Université de Lausanne et chercheuse associée au Centre d’étude des mouvements sociaux (CNRS-EHESS)

Laurence Kaufmann est professeure de sociologie à l’Université de Lausanne et chercheuse associée au Centre d’étude des mouvements sociaux (CNRS-EHESS). Recourant principalement à la sociologie mais aussi à l’histoire, la philosophie, la linguistique et la psychologie, ses nombreux articles portent sur les transformations de l’espace public et la constitution des collectifs, ainsi que sur l’autorité de la première personne et le rôle des émotions. Elle a co-dirigé trois numéros de la collection Raisons pratiques de l’EHESS : Les émotions collectives. En quête d’un « objet » impossible (2021), Qu’est-ce qu’un collectif ? Du commun au politique (2010) et L’invention de la société. Nominalisme poltique et invention des sciences sociales au 18e siècle (2004). Son intérêt pour la cognition sociale l’a conduite à publier dans plusieurs revues de psychologie et même de neurosciences. Elle est l’auteure, avec F. Clément, de Le monde selon John Searle (Cerf, 2005) et a co-dirigé l’ouvrage La sociologie cognitive (2011). Elle a également co-dirigé plusieurs dossiers dont un autour des travaux de J. Favret-Saada « Affecter, être affecté », SociologieS (2014). Elle travaille actuellement sur les désordres de l’interaction induits par la distanciation sociale, documentés entre autres par un blog, ainsi que sur le rejet des médiations qui tend à caractériser nos espaces publics contemporains.

Ses publications sur AOC

vendredi 13 mai
3 décembre 2021