Pierre Vermeren

Historien, Professeur d'histoire contemporaine à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Pierre Vermeren est professeur d’histoire du Maghreb contemporain à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il dirige le master pro CIAMO et encadre une vingtaine de doctorats d’histoire à la Sorbonne. Il a publié une quinzaine d’ouvrages sur le Maghreb, le Moyen-Orient et la France contemporaine. Dernière ouvrage paru sur le Maghreb : Le Maroc en 100 questions (Tallandier, 2020).

Ses publications sur AOC

vendredi 13.11.20

Opinion

La langue maternelle des immigrés n’est pas l’arabe

par , et

Lors de son discours contre le séparatisme début octobre, Emmanuel Macron a proposé de mieux enseigner l’Arabe à l’école. Le ministre de l’éducation nationale a précisé ensuite qu’il fallait garder cet enseignement dans le cadre de l’école de la République pour éviter de le voir récupéré par des structures périscolaires parallèles dispensant un message plus religieux que linguistique. Mais aucun ne semble s’être interrogé sur la pertinence, et même le danger, d’associer une langue (l’arabe) et une religion (l’islam). L’arabe n’est pas la langue maternelle des immigrés.