Vincent Figureau

Critique, Chargé de cours en science politique à l'université de Nanterre

Juriste de formation (DEA de philosophie du droit et DEA de droit public, Paris II), Vincent Figureau est cadre dans une organisation professionnelle du champ social et sanitaire depuis 1996. Lobbyiste pendant 18 ans, après avoir été conseiller parlementaire auprès de deux députés à l’Assemblée nationale (1994-1996), il est chargé du cours de « Formes et pratiques du lobbying » depuis 2010 à l’Université de Nanterre (master 2 « Travail politique et parlementaire »).

Ancien chargé de mission bénévole du Haut Conseil pour l’Éducation artistique et culturelle (2006-2012), il fait paraître des critiques d’art lyrique dans la revue Études.

Ses publications sur AOC

mercredi 18 .07

Critique

Femmes opératiques – Didon & Ariane à Aix

par Vincent Figureau

Deux spectacles marquent l’édition 2018 du Festival International d’Art Lyrique d’Aix-en-Provence : Ariane à Naxos de Richard Strauss et Didon et Énée de Henry Purcell. Deux épopées rendues très actuelles par d’intéressants choix de mise en scène ; deux histoires de femmes servies par de nombreux talents : Maylis de Kerangal, qui écrit un Prologue à Didon et Énée, la chanteuse malienne Rokia Traoré qui interprète ce prologue, Václav Luks, Marc Albrecht, Vincent Huguet, Katie Mitchell…

vendredi 08 .06

Critique

Ivo van Hove s’empare de Boris Godounov et de la Bastille

par Vincent Figureau

Chef d’œuvre longtemps mal compris de l’art musical russe, écrit par un Moussorgsky trentenaire, Boris Godounov donne à voir l’usage Renaissance des « fake news ». Le metteur en scène flamand Ivan van Hove s’est naturellement saisi, images à l’appui, de cette radiographie du pouvoir en proposant à l’Opéra-Bastille un spectacle beau, et froid.