C Critique

Littérature

La chercheuse de traces – sur Où vivre de Carole Zalberg

écrivain

Carole Zalberg signe avec Où Vivre un roman subtil sur une question devenue cruciale pour certains : faut-il ou non émigrer vers Israël ? Le procédé narratif du flux de conscience, utilisé ici dans sa variante faulknerienne, fait d’autant mieux apparaître les dilemmes et tiraillements intérieurs des personnages. Sont ainsi confrontés ceux qui restent et ceux qui partent, dans un très habile et très percutant concert de « voix ».

Après chaque acte antisémite en France, depuis plusieurs années, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu appelle les juifs d’Europe à émigrer en masse vers Israël. Un mois après la prise d’otages de l’Hyper Cacher de la porte de Vincennes, en 2015, il avait ainsi réaffirmé qu’Israël accueillerait tous les juifs d’Europe « les bras ouverts ». « Nous disons aux juifs, à nos frères et sœurs : Israël est votre maison et celle de chaque juif ». Ces appels, répétés, s’ils sont favorablement accueillis par une partie de la communauté juive, en irritent profondément une autre. Un des motifs à la fois politiques et moraux les plus souvent invoqués à cet égard, est l’attachement foncier à la France, terre républicaine, où a pu fleurir depuis la Révolution française, cette identité juive si particulière et aujourd’hui un peu oubliée qui a porté le nom d »’israélitisme », promesse républicaine par excellence d’émancipation et d’assimilation non destructrice.

La Seconde Guerre mondiale, q...

Sarah Chiche

écrivain, psychologue clinicienne et psychanalyste