C Critique

Série télé

Podemos et les leçons politiques de Game of Thrones cinq ans après

Politiste

C’est ce dimanche que s’ouvre aux Etats-Unis la Saison 8 de Game of Thrones, la série de tous les records. L’occasion de se demander très sérieusement pourquoi les fondateurs et dirigeants de Podemos, au premier rang desquels Pablo Iglesias, avaient dès 2014 décidé d’y consacrer un livre collectif.

Le mouvement des « gilets jaunes » a suscité de vifs débats sur la nécessaire structuration d’un mouvement qualifié, dès le 17 novembre, par Jean-Luc Mélenchon « d’immense moment d’auto-organisation populaire ». Sans vouloir à tout prix jouer les constructeurs de puzzles artificiels, force est de constater que cette question n’est pas sans rapport avec la série médiévale Game of Thrones, diffusée pour la première fois au printemps 2011 sur la chaîne à péage HBO, et plus précisément encore avec l’ouvrage collectif Ganar o morir. Lecciones políticas de Juego de Tronos, qu’ont publié en 2014 Pablo Iglesias et plusieurs de ses camarades espagnols de Podemos

Alors que les promoteurs de l’ouvrage annonçaient l’analyse serrée d’une série « tout entière versée dans la conquête et la préservation du pouvoir, tantôt par la force, tantôt par la ruse, le plus souvent par une combinaison des deux » (page de garde de l’ouvrage) ; alors qu’était annoncé un ouvrage didactique activant et popularisant des schèmes théoriques aussi divers que ceux de Machiavel, de Max Weber, de Marx, d’Hobbes, de Gramsci, de Schmitt ou de Lénine, une lecture – même indulgente – de l’ouvrage (et singulièrement des chapitre...

Patrick Lehingue

Politiste, Professeur de science politique à l'Université de Picardie Jules Verne