C Critique

Musique

Boire et déboires – à propos de l’album Boire de Miossec

Journaliste

On fête les 25 ans du premier album de Miossec, Boire. Un disque important de la chanson française, dont l’épopée démarre avec une cassette, envoyée comme une bouteille à la mer.

Petit message aux plus jeunes d’entre vous. Pour écouter de la musique avant le streaming, il y eut le vinyle puis le CD. Et entre les deux, on utilisa ces petits objets fragiles, saturés et salvateurs : les cassettes. La cassette fut longtemps, avant les lecteurs MP3, le format-roi de la musique en mouvement, à emporter. On se faisait des compilations calées à la seconde près (on utilisait le format 90 minutes), pour soi ou pour celles ou ceux qu’on essayait de séduire. Pour nous épauler, on envoyait au front nos chansons préférées du moment. Ça ne marchait pas souvent : on avait déjà des goûts tordus.

publicité

La cassette, pour un fan de musique, fut synonyme de liberté, d’émancipation. On pouvait voyager, se promener sans abandonner la musique à la maison. On ne remerciera jamais assez l’inventeur de l’autoradio-cassette et du Walkman pour avoir autorisé la musique de nous ...

JD Beauvallet

Journaliste, Critique