O Opinion

Politique

Les « fake news » sont plus graves que vous ne croyez

Philosophe

Désormais omniprésentes, les fake news sont bien plus que des mensonges : par-delà le vrai et le faux, elles menacent directement les démocraties. Face à ces agressions caractérisées, nous avons la responsabilité de mettre urgemment en œuvre des méthodes d’autodéfense intellectuelle.

Publicité

Il est assez facile de minimiser le problème posé par la prolifération des fake news. Après tout, la propagation de fausses informations, les théories du complot, le bourrage de crâne et les rumeurs ont toujours fait partie de la propagande politique. Ces phénomènes ne sont-ils pas des corollaires de l’extension de la démocratie, qui est le règne de l’opinion ? On aime aussi à rappeler, souvent en citant Hannah Arendt, que la posture de ceux qui parlent de « post-vérité » comme s’il y avait eu un régime antérieur où la vérité était respectée, trahit une mécompréhension des relations entre politique et vérité : la politique a sans doute besoin de vérité, mais celle-ci n’est pas essentielle, car elle relève de l’action et des choses humaines, qu...

Pascal Engel

Philosophe, Directeur d'études à l'EHESS - CRAL