O Opinion

Politique

Entre Ancien et Nouveau Monde, une autre voie est possible

Economiste, Juriste, Sociologue

L’État-providence et le Code du travail payent le prix fort en ces années de crise. Le démantèlement progressif de la protection sociale, justifié par une rhétorique de l’austérité et par une vision plus « moderne » de l’État, nous est présenté comme irréversible. C’est faux : des voies alternatives existent qui peuvent endiguer la pauvreté, conserver notre modèle social et sauver une planète menacée.

La France serait donc l’homme (la femme ?) malade de l’Europe. Elle serait l’un des derniers pays à refuser l’entrée dans le Nouveau Monde, à ne pas vouloir renoncer à ses vieux rites, ses traditions, ses vénérables oripeaux datant de la dernière Guerre – et elle en paierait le prix fort. Tel est le discours que nous avons entendu lors de la dernière campagne présidentielle et depuis : la France, peuplée de « Gaulois réfractaires au changement », serait le seul des grands pays d’Europe à avoir un taux de chômage élevé, une croissance faible et à ne pas encore avoir engagé les réformes courageuses et nécessaires lui permettant de s’adapter à la fois à la globalisation et à la révolution technologique – qui exigent de la population flexibilité, réactivité, capacité à changer et effort budgétaire.

Nous serions les seuls à avoir conservé un Code du travail lourd et rigide, un modèle social affreusement couteux et inefficace, des syndicats peu aptes au consensus, des dépenses publiques excessives et une dette abyssale. Il...

Éric Heyer

Economiste, Directeur adjoint au Département d'analyse et prévision de l'Observatoire français des conjonctures économiques

Pascal Lokiec

Juriste, Professeur de droit à l'université Paris 1 - Panthéon Sorbonne

Dominique Méda

Sociologue, Professeure à l'université Paris-Dauphine