Jean-François Bayart

Politiste, Professeur à l'IHEID de Genève titulaire de la chaire Yves Oltramare "Religion et politique dans le monde contemporain"

Jean-François Bayart est professeur, titulaire de la chaire Yves Oltramare « Religion et politique dans le monde contemporain », au Graduate Institute (Genève), et président du Fonds d’analyse des sociétés politiques et du Réseau européen d’analyse des sociétés politiques www.fasopo.org . Il est aussi chercheur associé au CERI-SciencesPo (Paris).  Co-fondateur de la revue Politique africaine qu’il a dirigée de 1980 à 1982, il a également créé la revue Critique Internationale qu’il a dirigée de 1998 à 2003. Il est directeur de la collection Recherches internationales aux Editions Karthala, qu’il a créée en 1998. Spécialiste de sociologie historique comparée du politique, il travaille sur la formation de l’État dans le contexte de la globalisation et sur les pratiques de subjectivation politique, en particulier en Afrique subsaharienne, en Turquie et en Iran. Il vient de publier Violence et religion en Afrique (Karthala, janvier 2018)

Ses publications sur AOC

jeudi 06 .09

Analyse

Il faut historiciser l’actualité ! Face à la complexité du monde 2/2

par Jean-François Bayart

Les élections au Cambodge, au Zimbabwe ou encore au Mali, les violences au Nicaragua ou au Venezuela, Viktor Orban en Israël, Aung San Suu Kyi et les Rohingya… Comment appréhender ces événements des derniers mois sans faire de raccourcis et d’amalgames ? En pratiquant une sociologie résolument historique.

mercredi 05 .09

Analyse

Sortir de la « merde anhistorique » ! Face à la complexité du monde 1/2

par Jean-François Bayart

Qui peut se satisfaire d’un métadiscours qui s’autoproclame capable de rendre compte, dans les mêmes termes, du devenir de l’Amérique du Nord, de l’Europe, de l’Afrique, de l’Asie, de l’Amérique latine, et pourquoi pas, demain, de la lune ? Afin de sortir d’une vision occidentalo-centrée et de raisonnements simplistes, il est nécessaire de prendre systématiquement en considération le passé historique et sa problématisation pour appréhender les questions contemporaines. Démonstration en deux parties.

vendredi 27 .07

Analyse

Le serpent sécuritaire du Sahel

par Jean-François Bayart

Alors que dimanche 29 juillet auront lieu les élections présidentielles au Mali, la tension monte dans la région, confrontée à une double lutte : contre le « terrorisme » et contre « l’immigration clandestine ». Cependant, prétendre combattre les deux à la fois, c’est inéluctablement se condamner à renforcer l’un et l’autre. Rediffusion d’été.

jeudi 08 .02

Analyse

Le serpent sécuritaire du Sahel

par Jean-François Bayart

Réuni ce mardi à Niamey (Niger), le G5 Sahel a annoncé pour mars la mise en œuvre de sa force conjointe de lutte contre le terrorisme. Mais prétendre combattre à la fois le « terrorisme » et l’ « immigration clandestine », c’est inéluctablement se condamner à renforcer et l’un et l’autre.