O Opinion

Théâtre

Couvre-feu, le théâtre doit jouer la création contre l’innovation

Directeur du Théâtre de la Bastille

Durement touchés par le couvre-feu récemment instauré, les théâtres sont plus que jamais appelés à « innover » et à se réinventer. Face à une telle injonction il faut inlassablement rappeler combien le théâtre demeure archaïque, prenant la forme d’une boîte noire qui propose un dispositif très simple : d’un côté des acteurs qui jouent en racontant une histoire, de l’autre des spectateurs qui écoutent et regardent.

Les théâtres ne sont pas les seuls à souffrir des mesures de restriction dont la dernière, le couvre feu, empêchera de fait nombre de spectacles, mais ils ont la particularité d’avoir été l’objet d’injonctions diverses : réinventez-vous, innovez, soyez inclusifs et surtout, n’oubliez pas l’éducation artistique ! Le théâtre ne pourrait-il finalement perdurer qu’à la condition d’en finir avec ses archaïsmes ? Que les modernes s’adaptent, car l’adaptation est moderne !

publicité

Soyons clairs, il n’y a pas de progrès en art et le théâtre pas plus que d’autres n’est la place du progrès. Il est pour l’essentiel étranger à l’innovation qui ne tient qu’à quelques éléments techniques, guère plus.

Depuis d...

Jean-Marie Hordé

Directeur du Théâtre de la Bastille, Paris