A Analyse

Economie

Les ordonnances Macron, de guerre lasse ?

Sociologue

Le projet de loi ratifiant les cinq ordonnances réformant le code du travail est revenu ce 6 février à l’Assemblée avant d’être discuté au Sénat le 14. Présentée comme « la première grande réforme sociale du quinquennat », elle s’inscrit en réalité dans une longue évolution, toutes majorités confondues : de la sécurisation du travailleur à la sécurisation de la flexibilité.

Publicité

La large majorité obtenue aux législatives de 2017 par les candidats de La République En Marche ! a ouvert la voie aux réformes promises par le candidat Macron, parmi lesquelles, au premier chef, ces fameuses ordonnances habilitant le Gouvernement à légiférer « pour le renforcement du dialogue social » dans le domaine du droit du travail. Ces ordonnances n’ont finalement suscité que peu de réactions dans l’opinion publique, hormis de trois ou quatre journées d’action syndicale. Faut-il voir dans la faiblesse des controverses et des mobilisations suscitées par cette réforme la preuve d’une forte « capacité à réformer », dans un domaine soumis habituellement aux interventions des or...

Claude Didry

Sociologue , Directeur de recherche au CNRS, Centre Maurice Halbwachs CNRS-EHESS-ENS.