Jean Cléder

Critique, Maître de conférences en littérature générale et comparée à l'Université Rennes 2

Jean Cléder est enseignant-chercheur en littérature générale et comparée. Il travaille à l’université Rennes 2. Ses recherches portent sur les relations entre littérature et cinéma et l’adaptation cinématographique des textes littéraires.

Il a publié récemment  Analyser une adaptation : du texte à l’écran avec Laurent Jullier, (Flammarion, 2017), Bernard face à Hinault : Analyse d’une légende (Éditions Mareuil, 2016), Entre littérature et cinéma : les affinités électives (Armand Colin, 2012), Michael Lonsdale : Entretiens avec Jean Cléder (Éditions François Bourin, 2012), et des entretiens inédits de Jean-Pierre Ceton avec Marguerite Duras (Éditions François Bourin, 2012).

Il est en charge de la collection « Arts en paroles » aux Éditions Le Bord de l’eau qui comprend des ouvrages sur Marguerite Duras (2006), Christophe (2006), Éric Rohmer (2007), Benoit Jacquot (2008), Patrice Chéreau (2010) et Michelle Porte (2010).

Il a pris la direction de la collection Études cinématographiques, dont il a écrit le numéro 73 consacré à Marguerite Duras : Marguerite Duras : le cinéma (Éditions Classiques Garnier, 2014).

Ses publications sur AOC

mercredi 07 .02

Critique

Remettre en scène «La Douleur», fit-il.

par Jean Cléder

Adapter Duras, c’est adapter une artiste amphibie, entre littérature et cinéma. Pour « La Douleur », Emmanuel Finkiel exploite l’hétérogénéité du matériau textuel, en conserve les ambiguïtés pour faire de cette adaptation un grand film, et de ce film une grande adaptation.