A Analyse

Politique

Amish et lampes à huiles : le président Macron piégé par le technosolutionnisme

Historien

Dans un discours prononcé le 15 septembre dernier devant les entrepreneurs de la French Tech, Emmanuel Macron a ironisé à propos des partisans d’un moratoire sur la 5G, en les renvoyant au « modèle Amish ». Mais cette mobilisation des clivages opposant Lumières et barbarie, progrès et archaïsme, frileux contre entrepreneurs, tout comme le rappel de l’ancienne lampe à huile, semblent surtout là pour dissimuler l’impuissance politique actuelle, l’idéologie de l’innovation servant de substitut à l’incapacité à remodeler nos modes de vie.

Dans un discours prononcé le 15 septembre dernier devant les investisseurs de la French Tech, le président Macron a balayé la demande de moratoire sur le déploiement de la 5G, renvoyée au « modèle Amish » et au retour à la lampe à huile. Choisissant l’humour, les Amis de la Terre se sont renommés pour l’occasion les « Amish de la Terre » en organisant devant l’Élysée une manifestation éclairée à la bougie. Au-delà de l’anecdote quelque peu dérisoire alors que tant de drames et de catastrophes se jouent partout, l’évènement est pourtant révélateur du contexte intellectuel, social et politique dans lequel nous sommes et des impasses dans lesquels s’enferme le pouvoir en s’en remettant toujours plus entre les mains d’un technosolutionnisme hors-sol.

Macron et la comédie de la tech

Le discours si surprenant du président sur le modèle Amish et les lampes à huile ne prend son sens que dans son contexte d’énonciation : ce mardi 15 septembre, le président conviait à l’Élysée la fine fleur de la French tech en ouverture d’une convention organisée par France Digitale, l’association qui fédère les entreprises du secteur. Il a annoncé à cette occasion...

François Jarrige

Historien, Maître de conférences à l’université de Bourgogne