Alexandre Monnin

Philosophe , Directeur scientifique d’Origens Media Lab et professeur à l'ESC Clermont Business School

Alexandre Monnin est directeur scientifique d’Origens Media Lab, cofondateur de l’initiative Closing Worlds et enseignant-chercheur en école de management (ESC Clermont BS). Il dirige le Master of Science “Strategy & Design for the Anthropocene”, porté conjointement avec Strate Ecole de Design à Lyon.
Avant cela, il a été chercheur chez Inria (2014-2017), junior à fellow l’IKKM (Université du Bauhaus, 2013) et responsable recherche Web à l’Institut de Recherche et d’Innovation du Centre Pompidou (2010-2013).
Docteur en philosophie de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, sa thèse a porté sur la philosophie et l’architecture du Web. Il a coédité un ouvrage à ce sujet Philosophical Engineering. Towards a Philosophy of the Web (Wiley Blackwell, 2013) ainsi qu’un numéro de la revue Intellectica (n°61, « Philosophie du Web et Ingénierie des connaissances »). Il est l’un des co-auteurs du rapport intitulé Pour une sobriété numérique publié par le Shift Project en 2018. Il a également été le co-éditeur de numéros spéciaux dans les revues Multitudes (n°76 avec Laurence Allard et Cyprien Tasset, « Est-il trop tard pour l’effondrement ? »), Sciences du Design (n°11, Anthropocène et effondrement », avec Laurence Allard), Passerelle (n°21 : »Low-tech : face au tout numérique, se réapproprier les technologies ») et de la revue SociologieS (« Du pragmatisme au méliorisme radical », avec Antoine Hennion).
Avec Diego Landivar et Emmanuel Bonnet, il prépare un livre à paraître aux éditions Divergences au printemps 2021.

Ses publications sur AOC

mercredi 6 janvier