Chloé Ridel

Haut-fonctionnaire, Co-fondatrice du collectif « Mieux Voter »

Chloé Ridel est née le 25 novembre 1991 à Clamart.  Diplômée de Sciences Po Paris et ancienne élève de l’Ecole nationale d’administration, elle est haut-fonctionnaire. Elle enseigne les Questions européennes à l’Institut de la gestion publique et du développement économique (IGPDE). En janvier 2018, elle a cofondé « Mieux Voter », une association qui rassemble des personnalités diverses – professeurs des universités, ingénieurs, journalistes, hauts fonctionnaires, entrepreneurs, acteurs de la civictech – pour améliorer la décision collective et renforcer la démocratie, partout où cela est possible (entreprises, associations, écoles, collectivités territoriales, hôpitaux, universités etc.), à l’aide du Jugement Majoritaire.

Ses publications sur AOC

mercredi 13 .03

Critique

Pour une Politique de la beauté – à propos de Jean-Pierre Siméon

par Chloé Ridel

Pour ses 20 ans, le printemps des poètes qui débute le 9 mars a choisi de se placer sous le règne de la Beauté. Éloge des deux derniers recueils de poèmes de Jean-Pierre Siméon, initiateur du printemps des poètes, Politique de la beauté et Levez-vous du tombeau, qui aident à penser un renouveau politique nourri à la fois du rêve et du doute.

jeudi 19 .07

Opinion

Pour un nouveau mode de scrutin : « le jugement majoritaire »

par Chloé Ridel

En demandant aux électeurs d’évaluer le mérite de chaque candidature soumise au vote, plutôt que de porter un « choix », parfois forcé, sur l’une d’entre elle, le jugement majoritaire renverse la théorie du choix social et les modalités de la décision collective. S’il était mis en œuvre, ce nouveau mode de scrutin permettrait de rénover l’expression démocratique.