Cyril Lemieux

Sociologue, Directeur du Laboratoire interdisciplinaire d’études sur les réflexivités – Fonds Yan Thomas

Cyril Lemieux, né en 1967, enseigne la sociologie à l’École des Hautes Etudes en Sciences Sociales depuis 2001. Il dirige, depuis 2016, le Laboratoire interdisciplinaire d’études sur les réflexivités – Fonds Yan Thomas (EHESS/CNRS).

Un premier volet de ses travaux est consacré aux transformations du journalisme et de l’espace public. Dans ce domaine, il a notamment publié Mauvaise presse (2000) et dirigé A l’épreuve du scandale (avec D. de Blic, 2005) et La subjectivité journalistique (2010).

Un second volet s’attache à analyser les mécanismes sociaux qui limitent les raisonnements sociologiques au sein des sociétés modernes comme au sein des sciences sociales elles-mêmes. Dans ce domaine, il a notamment publié Le Devoir et la grâce (2009), Socialisme et sociologie (avec B. Karsenti, 2017) et La sociologie pragmatique (2018), et a dirigé Paradoxes de la modernité (avec P. Blitstein, 2018) et La politique des classes populaires (avec M. Fontaine, 2021).

Un dernier volet, enfin, consiste, à l’articulation des deux premiers, à tenter de promouvoir la pensée sociologique dans les médias et auprès du grand public. Dans ce domaine, il a co-dirigé Pour les sciences sociales. 101 livres (2017) et tenu des chroniques régulières dans des médias (Le Monde, France-Culture, Libération, Alternatives économiques) dont certaines ont fait l’objet d’ouvrages (Un président élu par les médias ? et La sociologie sur le vif en 2010 aux Éditions des Mines ; Sociographic en 2016 chez Lemieux éditeur).

Ses publications sur AOC

mardi 3 mai

Analyse

Extrêmes et socialisme

Par

Extrême centre, extrême droite et extrême gauche : la scène politique nationale n’a jamais été aussi idéologiquement « pure » sous la Ve République, dominée par trois organisations partisanes qui ont... lire plus