Marion Carrel

Sociologue, Maîtresse de conférences à l'Université de Lille

Marion Carrel est Professeure des Universités en sociologie (Université de Lille, CeRIES), associée au Centre d’étude des mouvements sociaux (Cems, Ehess) et co-directrice du Groupement d’Intérêt Scientifique « Démocratie et Participation ». Ses recherches portent sur les processus participatifs et la citoyenneté dans les quartiers populaires. Elle a notamment publié Faire participer les habitants ? Pauvreté, citoyenneté et pouvoir d’agir dans les quartiers populaires, Lyon, ENS Editions, 2013 et co-dirigé avec Catherine Neveu Citoyennetés ordinaires. Une approche renouvelée des pratiques citoyennes, Karthala, 2014. Elle est membre du comité de rédaction de Participations et de Mouvements, ainsi que du comité éditorial de European Journal of Cultural and Political Sociology.

Ses publications sur AOC

lundi 15.02.21

Analyse

Prendre la mesure des conséquences des discriminations

par , , , , , et

Annoncée par le président de la République début décembre en réponse à l’émotion suscitée par l’agression de Michel Zecler par des policiers, une Plateforme internet et un numéro de téléphone pour signaler les discriminations ont été lancés le 12 février. Placés sous l’égide du Défenseur des droits, ces dispositifs attestent d’une prise de conscience de l’enjeu des discriminations par l’exécutif, mais tardive. En effet, compte tenu de l’ampleur des conséquences induites par l’expérience répétée des discriminations que connaissent nombre de Français, l’action publique antidiscriminatoire reste modeste.