Olivier Abel

Philosophe, Professeur de philosophie éthique à l’Institut Protestant de Théologie-Montpellier

Professeur de philosophie éthique à l’Institut Protestant de Théologie-Montpellier.

Olivier Abel a enseigné au Tchad et à Istanbul, puis à Paris de 1984 à 2014, où il a créé le Fonds Ricœur. Il a notamment écrit sur La conversation (Gallimard 2006) ou la philosophie morale et politique de Milton et de Bayle (Pierre Bayle, Les paradoxes politiques, Paris, Michalon, 2017). Membre du Centre de Recherche sur les Arts et le Langage (EHESS), et du comité de rédaction de la revue Esprit, ancien membre du Conseil National du Sida et du CCNE, il a publié récemment Le vertige de l’Europe, Genève, Labor et Fides, 2019.

Ses publications sur AOC

mercredi 02.09.20

Opinion

Le temps du courage – Macron trois ans après

par

C’est en fidélité à la pensée de Paul Ricœur, que le philosophe Olivier Abel avait cru bon exposer, juste avant le second tour de l’élection présidentielle, trois motifs de voter Macron. Un peu plus de trois ans plus tard, il reconsidère aussi lucidement que sévèrement ces raisons, à l’aune des actions du chef de l’Etat.

jeudi 17.10.19

Opinion

La crise turco-kurde met à l’épreuve l’hospitalité européenne

par

L’offensive turque contre les Kurdes de Syrie a brutalement révélé la crise morale et politique que traverse actuellement l’Europe. Le chantage aux réfugiés exercé par le président Erdoğan n’a été possible que parce qu’il est devenu le gardien des frontières. Pour retrouver une marge de manœuvre éthique et politique il faut donc accepter de se « déprotéger », de convertir l’hostilité en hospitalité.