Thierry Hoquet

Philosophe - Professeur à l'Université de Paris-X Nanterre

Thierry Hoquet est philosophe, actuellement professeur de philosophie des sciences à l’Université de Paris Nanterre, après avoir également enseigné à l’Université Jean Moulin Lyon-3. Il est membre titulaire de l’Institut de Recherche Philosophiques de Paris Nanterre. Il travaille sur les sciences de la vie et sur leurs prolongements culturels et se concentre en particulier sur les modèles de l’évolution, le concept de sexe en biologie et les rapports entre machines et organismes. Il propose une réflexion sur les dualismes, notamment entre naturel et artificiel, en prenant en compte leur enchevêtrement ainsi que la tension qui les sépare. Son engagement féministe se traduit par ses travaux sur la différence des sexes et ses publications dans la maison d’édition d’Oristelle Bonis, iXe, créée en 2010. Après avoir publié des ouvrages sur les naturalistes du XVIIIème siècle, en notamment Buffon et Linné, Thierry Hoquet a fait paraître : Darwin contre Darwin : comment lire l’origine des espèces ? (Le Seuil, 2009), La Virilité. À quoi rêvent les hommes ?, (Larousse, 2009), Cyborg Philosophie. Penser contre les dualismes (Le Seuil, 2011), Des sexes innombrables. Le genre à l’épreuve de la biologie (Le Seuil, 2016). Il a également rédigé les deux premiers tomes d’une anthologie historique et critique, Le Sexe biologique, parus chez Hermann en 2013 et 2014. Il est enfin l’auteur d’une traduction complète de la première édition (1859) de L’Origine des espèces de Charles Darwin (Le Seuil, 2013), annotée et complétée par des annexes.

Ses publications sur AOC

vendredi 26 .01

Critique

Le déclin de l’empire masculin

par Thierry Hoquet

Très bien placé dans la course aux Oscars, le film de Martin McDonagh «Three Bilboards» cible, à l’instar de la Palme d’Or «The Square», les mêmes MBHC (Mâles Blancs Hétérosexuels Chrétiens).