Valentine Zuber

Historienne, Directrice d'études à l'École pratique des hautes études

Valentine Zuber est Directrice d’études à l’École pratique des hautes études (PSL) titulaire de la chaire de « Religions et relations internationales », membre statutaire du Centre européen des études républicaines (CEDRE-Histara EA EPHE 7347) et membre associé du Groupe Sociétés religions laïcités (GRSL UMR 8582 CNRS-EPHE).

Historienne de formation, elle s’est d’abord spécialisée dans l’histoire de la tolérance religieuse et du pluralisme en Europe. Elle a particulièrement travaillé sur les formes prises la laïcité en France et dans le monde. Elle s’intéresse aux rapports historiques entretenus entre le christianisme et les droits de l’Homme. Elle travaille enfin sur les paradoxes de la défense de la liberté de religion et de conviction dans le monde, dans le cadre de l’universalisation des droits de l’Homme.

Ouvrages en nom propre :

Avec Blandine Chélini-Pont and Roland Dubertrand, Géopolitique des religions, Paris, Le Cavalier bleu, 2019 ; L’origine religieuse des droits de l’homme. Le christianisme face aux liberté modernes, Genève, Labor et Fides, 2017 ; La laïcité en débat. Au-delà des idées reçues (2017), Paris, Le Cavalier bleu, 2e édition 2020 ; La Laïcité en France et dans le monde, Paris, La Documentation photographique, 2017 ; Le Culte des droits de l’homme, Paris, Gallimard, 2014 ; Les Conflits de la tolérance, Michel Servet entre mémoire et histoire (XIXe– XXe s.), Paris, Honoré Champion, 2004 ; avec Jean Baubérot, Une haine oubliée. L’antiprotestantisme avant le pacte laïque (1870-1905), Paris, Albin Michel, 2000 (prix Eugène Colas de l’Académie française, 2000).

Direction d’ouvrages :

Avec Alberto Fabio Ambrosio et Jacques Huntzinger, Liberté de religion et de conviction en Méditerranée, Paris, Hermann, 2021 ; Avec Stéphanie Laithier et Jacques Huntzinger (ed.), La transmission du religieux en Méditerranée. Un défi partagé, Paris, Cerf, collection Patrimoines, 2018 ; (ed.), La liberté religieuse, Paris, Van Dieren éditeur, 2017 ; avec Patrick Cabanel et Raphaël Liogier (ed.), Croire, s’engager, chercher. Autour de Jean Baubérot, du protestantisme à la laïcité, Turnhout, Brepols, collection BEHESR, n°174, 2016 ; avec Jacques Huntzinger et Marjorie Moya, (ed.), Laïcités et sociétés en Méditerranée, Paris, Collège des Bernardins, Lethielleux, 2012 ; (ed.), Michel Servet (1511-1553). Hérésie et pluralisme (XVIe-XXIe siècles), Paris, Honoré Champion, 2007 ; avec Jacques Potin, (ed.), Dictionnaire des monothéismes, Paris, Bayard, 2003, avec Fabienne Randaxhe (ed.), Laïcités-démocraties, des relations ambiguës, Paris, Brepols, 2003 ; Un objet de science : le catholicisme, réflexions autour de l’œuvre d’Émile Poulat, Paris, Bayard, 2001.

Ses publications sur AOC

jeudi 18.02.21

Analyse

Une « tolérance coupable » envers l’islam ? Sur un renoncement démocratique

par et

Ce mardi, le projet de loi « séparatisme » a été adopté à l’Assemblée nationale. Parallèlement au terrorisme islamiste auquel la France fait face, on assiste, depuis plusieurs années, à une remise en cause de plus en plus manifeste du principe de tolérance religieuse. Pour certains, celui-ci serait « coupable », inapte à protéger la sécurité des citoyens et les valeurs fondatrices de notre système démocratique et républicain. Mais c’est oublier qu’il en est justement l’un des piliers…

jeudi 19.12.19

Analyse

Laïcité : un vent mauvais souffle sur l’école

par

Les récentes polémiques sur la place du voile à l’école, et les prises de position du ministre Jean-Michel Blanquer, ont révélé une inflexion majeure au sujet de la laïcité scolaire qui occupe les débats depuis 30 ans. Alors que, par le passé, les différents ministres ont réaffirmé le cadre républicain et laïque de l’enseignement tout en prônant le dialogue et la mise en place de pédagogies aussi inclusives que possible, il s’agit désormais de tordre le droit afin d’éradiquer tout signe religieux qu’il soit ostensible ou même discret (et particulièrement musulman) de l’école.