C Critique

Bande Dessinée

Que projeter en temps de crise ? – sur Des bombes et des hommes d’Estelle Dumas, Julie Ricossé et Loïc Godart

Critique

Des bombes et des hommes évoque l’horreur de la guerre de Yougoslavie dans l’enclave bosniaque de Gorazde. Dans ce contexte tragique, la salle de cinéma du centre culturel se voit nimbée d’une aura singulière : c’est dans ce lieu fermé que s’ouvre réellement l’espace, le champ des possibles, c’est à travers ce divertissement populaire que peut se produire une épiphanie capable de rassembler les corps au sein d’une communauté de désir. Et cette puissance cinématographique, on la retrouve dans le style même de la BD.

La bande dessinée Des bombes et des hommes, écrite par Estelle Dumas, dessinée par Julie Ricossé et Loïc Godart, m’est parvenue au moment précis où la fermeture des librairies faisait l’objet d’une vive contestation. Aux stocks à prévoir en matière de denrées alimentaires, de farine et de papier toilette, s’est ajouté pour beaucoup celui des lectures : des provisions de livres, ultimes précipitations dans les librairies.

publicité

Dans le cadre de ce reconfinement national, les livres n’ont pas fait partie de la liste des biens essentiels et indispensables. Pour ne pas évoquer tous les enjeux soulevés à cette occasion par des voix diverses, enjeux culturels, politiques, sociaux, économiques – s’il sert de les séparer par des virgules –, je me bornerai à dire la sensation étrange que j’ai eue à recevoir ce livre comme s’il était venu me chercher et s’inviter chez moi, pour se joindre au reste de mon stock, au reste de ma pet...

Rose Vidal

Critique