Séries

L’événement 11 septembre : expérience collective et culture contemporaine

Philosophe, Philosophe

Depuis l’événement du 11 septembre 2001, notre réception collective des attentats terroristes a été largement modelée par l’explosion des séries qui mettent en scène les « coulisses » des régimes démocratiques aux prises avec la menace terroriste. Les attentats du 11 septembre ont ainsi une exceptionnelle force culturelle : les fictions et les images qui se sont développées autour de l’événement ne sont pas qu’un à-côté, elles ont pleinement participé à le constituer.

Alors que le monde assiste au désastre inauguré par le départ des forces américaines d’Afghanistan, il se prépare aussi à commémorer les attentats qui avaient précipité le déclenchement de la « guerre contre le terrorisme »… en Afghanistan. Cette ironie de l’histoire est redoublée par les images qui nous sidèrent une nouvelle fois. Les massacres des nouveaux attentats de l’EI, les populations affolées autour des aéroports et des ambassades, le triomphe des talibans récupérant le matériel et uniformes des américains… 

publicité

On se croirait dans une saison 9 ou 10 de Homeland, avec des personnages que nous avons l’impression d’avoir déjà rencontrés. Ne manquent que Carrie et Saul. Et on imagine alors en coulisses, les dirigeants dépassés, les négociations ratées, les prévisions réfutées, les informations manquantes et mal utilisées. Vingt années d’images d’actualités – et de séries TV « sécuritaires » – ont éduqué l’imagination collective, et construit une compétence des spectateurs. Elles ont aussi été, inversement, la matière d’une contre-culture complotiste qu’ils doivent aussi apprendre à déjouer.

Parler de l’événement 11 septembre, c’est envisager une catégorie de l’expérience collective, et de la culture contemporaine

Que reste-t-il du 11 septembre aujourd’hui ? Quelle(s) mémoire(s), quelles traces gardons-nous individuellement et collectivement de « l’événement » ou plutôt l’avènement du 21e siècle ?[1] Quelques principes sont désormais ancrés dans la réflexion collective.

Tout d’abord, le 11 septembre n’est pas un événement isolé ou révolu, mais continue aujourd’hui. Terrorisme djihadiste, pandémie, radicalisations d’extrême-droite : les multiples crises auxquelles sont confrontés les régimes démocratiques continuent d’être appréhendées en termes 11 septembre, vingt ans après. Les attentats de novembre 2015 à Paris et Saint-Denis sont encore qualifiés de « 11 septembre à la française », face au choc, aux souffrances et aux multiples bouleversements sociaux


[1] Voir le colloque « « L’événement » 11 septembre », organisé le 30 septembre et le 1er octobre prochain à l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne et à l’École Militaire pour marquer les 20 ans de l’événement, colloque soutenu par la Commission Européenne (projet ERC Demoseries), qui entend traiter de ces enjeux.

[2] Laugier S. « En confinement, du care en séries », paru sur AOC le 15 mars 2021.

[3] Raymond Geuss, Politics and the Imagination, Princeton University Press, 2007, p. 15.

[4] Jacques Derrida, « Auto-immunités, suicides réels et symboliques », in Jacques Derrida et Jürgen Habermas, Le « concept » du 11 septembre. Dialogues à New York (octobre-décembre 2001) avec Giovanna Borradori, Galilée, 2004, p. 64.

[5] Ibid, p. 163.

[6] Ibid, p. 146.

[7] Laugier S. « En confinement, du care en séries », art. cit.

[8] Voir 24h chrono et la naissance du genre sécuritaire, S. Allouche et S. Laugier (eds) Vrin, 2021 (en ligne)

[9] Cf. Pauline Blistène, ‘Les séries télévisées, une expérience des « liens faibles » ?’ in A. Gefen and S. Laugier (eds.) Le pouvoir des liens faibles, CNRS Editions. Voir aussi S. Laugier, En confinement, AOC.

[10] Voir Pauline Blistène, ‘Les séries télévisées, une expérience des « liens faibles » ?’ in A. Gefen and S. Laugier (eds.) Le pouvoir des liens faibles, CNRS Editions.

[11] Slavoj Žižek, Bienvenue dans le désert du réel, trad. F. Théron, Flammarion, 2002, p. 38.

[12] La loi relative au renseignement n°2015-912 commence à être débattue au Parlement le 19 mars 2015, plus de 400 amendements déposés. Elle est finalement promulguée le 24 juillet 2015. La diffusion de la saison 1 du Bureau des Légendes a lieu entre le 27 avril et le 25 mai 2015.

[13] Luc Boltanski, Énigmes et complots. Une enquête à propos d’enquêtes, Gallimard, 2012.

Pauline Blistène

Philosophe, Postdoctorante au sein du projet DEMOSERIES

Sandra Laugier

Philosophe, Professeure à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Directrice du Centre de philosophie contemporaine de la Sorbonne

Notes

[1] Voir le colloque « « L’événement » 11 septembre », organisé le 30 septembre et le 1er octobre prochain à l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne et à l’École Militaire pour marquer les 20 ans de l’événement, colloque soutenu par la Commission Européenne (projet ERC Demoseries), qui entend traiter de ces enjeux.

[2] Laugier S. « En confinement, du care en séries », paru sur AOC le 15 mars 2021.

[3] Raymond Geuss, Politics and the Imagination, Princeton University Press, 2007, p. 15.

[4] Jacques Derrida, « Auto-immunités, suicides réels et symboliques », in Jacques Derrida et Jürgen Habermas, Le « concept » du 11 septembre. Dialogues à New York (octobre-décembre 2001) avec Giovanna Borradori, Galilée, 2004, p. 64.

[5] Ibid, p. 163.

[6] Ibid, p. 146.

[7] Laugier S. « En confinement, du care en séries », art. cit.

[8] Voir 24h chrono et la naissance du genre sécuritaire, S. Allouche et S. Laugier (eds) Vrin, 2021 (en ligne)

[9] Cf. Pauline Blistène, ‘Les séries télévisées, une expérience des « liens faibles » ?’ in A. Gefen and S. Laugier (eds.) Le pouvoir des liens faibles, CNRS Editions. Voir aussi S. Laugier, En confinement, AOC.

[10] Voir Pauline Blistène, ‘Les séries télévisées, une expérience des « liens faibles » ?’ in A. Gefen and S. Laugier (eds.) Le pouvoir des liens faibles, CNRS Editions.

[11] Slavoj Žižek, Bienvenue dans le désert du réel, trad. F. Théron, Flammarion, 2002, p. 38.

[12] La loi relative au renseignement n°2015-912 commence à être débattue au Parlement le 19 mars 2015, plus de 400 amendements déposés. Elle est finalement promulguée le 24 juillet 2015. La diffusion de la saison 1 du Bureau des Légendes a lieu entre le 27 avril et le 25 mai 2015.

[13] Luc Boltanski, Énigmes et complots. Une enquête à propos d’enquêtes, Gallimard, 2012.