O Opinion

Politique culturelle

Il n’y a pas de politique culturelle

Directeur du Théâtre de la Bastille

Face au double péril du populisme et de l’intégrisme, il est urgent de réenchanter une véritable politique de la culture, aussi lente qu’ambitieuse, pour multiplier les accès aux œuvres mais aussi à l’expérience de leurs interprétations.

Depuis longtemps, je me demande ce que peut signifier cette expression, politique culturelle, couverte des vertus abstraites de la nécessité : de quoi cette expression est-elle le signe ? En quoi la culture peut-elle être l’objet d’une politique ? Politique culturelle et politique de la culture sont-elles des expressions équivalentes ?

Prenons comme hypothèse, au plus simple, que le mot de politique désigne cette action apte à dégager au sein des rapports de forces qui font la vie réelle des sociétés, un commun conçu non comme un résultat définitif, mais comme une forme mobile, apte à l’extension comme à la rétractation.

Quant au mot de culture, il convient de le distinguer du «culturel». La culture ne saurait se dissoudre dans les coutumes et les habitudes, qui, pour être légitimes, sont davantage ma...

Jean-Marie Hordé

Directeur du Théâtre de la Bastille, Paris